Juste un regard.

Ton écriture transpire l’écoute, la sincérité et la générosité.
Sujet ô combien difficile car malheureusement si proche de nous, et pourtant ce livre est un bijou. Bravo.

Ce livre dit vraiment votre complicité… Je vous félicite pour la discrétion, et la finesse de traitement de ce sujet. Vraiment. Mon enthousiasme est sincère, car c’est une façon très juste de le traiter, qui nous renvoie à notre façon d’éluder ce problème.

Ce livre m’a subjugué. Isabelle Bary retranscrit ses émotions, et cela sonne juste. Elle emploie les mots appropriés. On ressent qu’elle a conscience de ce qu’elle est, une jeune femme qui a grandi sous haute protection, à l’abri de la poisse qui colle aux baskets de ces gens.
Magnifique ouvrage, tout s’harmonise, les photos, les textes si vrais, chaque mot est un bijou, bravo
Les mots accrochés aux superbes portraits de ces hommes et femmes de nos rues bruxelloises me touchent énormément,…Je lis votre livre petit à petit car il me faut le digérer… On s’attache à eux grâce à leur histoire et d’autant plus que certains me sont connus de vue car ils sont là depuis toujours… Parole de bruxelloise !

Je me suis mise à le feuilleter durant la soirée et puis…je n’ai plus pu le lâcher, le lisant avec attention tout entier. Vraiment, je suis impressionnée par la justesse du ton, la dignité du propos.

Je tenais à vous féliciter pour ce travail exceptionnel et humain sur un sujet si sensible. Merci d’avoir, à travers ce livre, rendu un visage à ces personnes et de mieux faire comprendre leurs situations d’existence, leurs souffrances. Et ceci, sans fausse pudeur ! Sans tourner autour du pot ! Merci aussi d’avoir parlé de ces travailleurs engagés qui dans l’ombre, tendent la main à ces hommes et ces femmes de la rue.

Bravo pour cette relation humaine, prodigieusement intéressante (et bien écrite) qui fait réfléchir. Les photos sont belles et dignes…